Sur la route d’Essendilène, 4000 km à travers le Sahara algérien

En janvier 2020, j’ai passé deux mois à voyager dans le Sahara algérien. Mon objectif : repartir sur les traces de Nicole, l’héroïne du roman de Roger Frison-Roche, « Le Rendez-Vous d’Essendilène ». Après la lecture de ce livre et mes multiples reportages dans le Tassili n’Ajjer, je rêvais de réaliser cette traversée de l’Algérie. J’ai donc embarqué en janvier 2020 pour un périple de plus de 4000 kilomètres à travers le désert, d’Alger à Djanet en passant par Ghardaïa, Timimoun, le grand erg occidental, Adrar, Ain Saleh, Tamanrasset et le Hoggar.

J’ai réalisé ce périple seule, en utilisant divers moyens de transport : en bus, en 4×4 et à pied, avec des chameaux sur certaines parties et des ânes sur d’autres. Pendant ces deux mois, j’ai découvert toute la diversité du Sahara algérien : des dunes blondes et irréelles du Grand Erg Occidental aux montagnes austères de l’Atakor dans le Hoggar en passant par les sables rouges de la Tadrart, je suis restée ébahie devant une telle beauté. J’ai surtout réussi à approcher le mythique plateau du Tassili n’Ajjer et à parcourir ses fascinantes « forêts de pierre » truffées de peintures rupestres millénaires. Sur ce périple, je rédige actuellement un récit de voyage. En attendant l’histoire écrite, voici quelques souvenirs en images.