Islande

A côté des déserts chauds, je suis aussi passionnée par les régions polaires. J’ai eu le déclic lors de mon premier voyage en Islande, en 2004. A 18 ans, j’ai découvert les geysers, les glaciers, les champs de lave et les volcans. J’ai vécu mon plus beau choc visuel lorsque j’ai vu des icebergs pour la première fois. C’était au Jökulsárlón, une lagune truffée d’icebergs située dans l’est du pays. J’ai fait un tour en bateau au milieu de ces géants de glace aux couleurs changeantes : bleu, blanc, gris, noir. Ce paysage irréel a attisé mon regard de photographe. C’était la première fois que j’étais aux portes de l’Arctique.

Ce voyage m’a donné la passion du Grand Nord. Ensuite, je suis retournée à deux reprises en Islande, puis j’ai été au Svalbard et aux îles Féroé. A chaque fois, j’ai essayé de capturer en photo toute la beauté et la grandeur de ces paysages.

Mais l’Islande reste pour moi un territoire à part. Une île volcanique où l’on peut observer une quantité de phénomènes naturels fascinants, des geysers aux mares de boue bouillonnante en passant par les aurores boréales et les failles tectoniques.

J’ai voyagé trois fois en Islande et je ne m’en lasse pas. Un paradis pour les amoureux de nature et de photographie. Terre volcanique, où le feu et l’eau se mêlent en permanence, l’Islande est un condensé de nature à l’état brut. Sur ce territoire équivalent environ à 1/5ème de la France, l’être humain est renvoyé à sa modeste place, alors que l’eau, elle, domine les paysages. Elle est présente partout où le visiteur pose son regard et se décline dans tous ses états.

Pour voir plus de photos d’Islande, vous pouvez consulter mon Flickr.